Pour beaucoup de demandeurs d’emploi, la lettre de motivation allemande est le document le plus compliqué à rédiger. Beaucoup manquent d’inspiration, ne savent pas ce qui être mentionné et dans quel ordre. Suivre une structure claire sur laquelle vous pouvez vous reposer peut vous aider. Malgré le caractère unique de chaque lettre, la structure reste toujours la même. Il ne vous reste alors plus qu’à la remplir et à la personnaliser. Pour vous aider nous vous montrons la structure de la lettre de candidature allemande, nous vous détaillons les différentes parties et nous vous expliquons ce à quoi vous devez faire attention…

Sommaire : voici ce qui vous attend dans cet article…

Les composantes formelles de la structure de la lettre de candidature allemande

Vous  avez eu un coup de cœur pour une offre d’emploi, vous vous êtes renseigné sur l’entreprise et avez déjà rédigé votre CV. Il ne manque qu’une lettre de motivation appropriée et vous aurez tout ce qu’il faut pour postuler. Si seulement c’était aussi simple… En pratique, la plupart des candidats restent assis longtemps devant une page blanche.

Que pourrais-je bien écrire ? Par quoi commencer ? Qu’est-ce qui vient en premier ? Comment puis-je structurer la lettre ? Quelles conditions de forme dois-je prendre en compte ? Beaucoup de questions et à l’envie de convaincre le recruteur pour pouvoir se rapprocher encore un peu plus près de l’emploi de vos rêves.

Tout d’abord, ne paniquez pas !  La structure et le contenu de la lettre de motivation sont très simple à comprendre. En fait, chaque lettre de candidature comprend quatre parties qui sont encadrées par la structure formelle. Voici à un exemple pour comprendre à quoi cela ressemble :

Avant d’entrer dans le contenu du texte, examinons de plus près les éléments formels de la lettre :

Expéditeur et destinataire

La structure de votre lettre de candidature commence en haut à gauche avec vos informations de contact complètes. Outre votre nom, l’adresse, le numéro de téléphone et l’adresse électronique figurent également dans l’en-tête. En dessous de vos coordonnées se trouvent ceux du destinataire. Cela signifie le nom du recruteur (si vous le connaissez) ou, le cas échéant, de la société et de l’adresse. Comme dans pour le reste de la lettre de candidature, assurez-vous soigner l’orthographe car un nom mal saisi ne laisse pas une bonne impression. Un exemple d’en-tête :

Max Mustermann
Musterstraße 1
12345 Musterstadt
tel.: +491234/56890
e-mail: max.mustermann@gmx.de

Peter Personaler
Fantasie GmbH
Personalabteilung
Kirchweg 5
12345 Neustadt

Date

La date suit après un petit saut de ligne et une justification à droite. Elle doit être au format JJ.MM.AAAA. Avant la date veuillez également indiquer un lieu, par exemple Munich, le 01.07.2019.

Objet

L’objet est, pour ainsi dire, le résumé du texte qui suit et doit donc être personnalisé en conséquence.  . Allez droit au but, par exemple : Bewerbung als Key Account Manager. Si un numéro de référence est mentionné dans l’offre d’emploi, vous devez également l’indiquer dans l’objet afin que votre candidature puisse être affectée avec précision.

Civilité

Le classique est “Sehr geehrte Damen und Herren” – ce qui est correct mais pas vraiment convaincant. Il vaut mieux utiliser une salutation personnelle quand vous connaissez le nom de la personne, par exemple, Sehr geehrter Herr Maier ou Sehr geehrte Frau Schmidt. Vous pouvez parfois en apprendre davantage à ce sujet dans l’offre d’emploi. Sinon, un appel téléphonique à l’entreprise peut vous permettre de savoir à qui écrire. Dans ce cas, vous devriez avoir une bonne raison pour l’appel, telle qu’une question sur le poste.

Formule de politesse et signature

Ici, même remarque que pour la civilité. Avec un simple “Mit freundlichen Grüßen, vous êtes dans la norme, mais vous ne vous démarquez pas. Alors pourquoi pas un peu de variété ? Par exemple, “Beste Grüße nach Berlin” ou à l’inverse “Mit besten Grüßen aus Hannover.”

Structure de la lettre de candidature allemande : le bon contenu

Le texte de votre lettre de motivation suit également une structure claire qui peut vous aider mettre vos idées dans un ordre hiérarchique. Et vous devriez commencer par cette étape plutôt que de taper à l’aveuglette.

Plus vous en apprendrez sur le poste et l’entreprise, plus il vous sera facile de mettre en avant vos compétences et de renforcer votre désir de travailler pour cette entreprise. Par souci d’exhaustivité, il convient également de mentionner que vous devez, bien sûr, rédiger une lettre personnalisée pour chaque emploi afin d’avoir une chance réaliste de l’obtenir. Les lettres standards sont immédiatement jetées à la poubelle.

Une fois que vous êtes prêt, vous pouvez commencer à vous consacrer aux quatre parties de la lettre de candidature :

Introduction

C’est toujours le premier pas qui est le plus dur et c’est aussi vrai dans le cas de la lettre de candidature. Dans l’introduction, vous pouvez directement attirer l’attention, éveiller la curiosité du recruteur et commencer par une bonne impression – ou obtenir exactement le contraire, ennuyer ou perdre de l’intérêt dès les premières lignes. Par conséquent, vous devez absolument éviter les phrases dénuées de sens comme “Hiermit bewerbe ich mich…”  Cela va de soi car le lecteur tient actuellement votre candidature entre ses mains.

Vous feriez mieux d’aller droit au but et d’être convaincant dès le départ. Cela peut être un bon début, par exemple, si vous avez déjà eu un contact avec le responsable des ressources humaines – par téléphone ou lors d’un salon de l’emploi. Vous pouvez évoquer cela en introduction puis passer aux sections suivantes de la lettre.

Les émotions sont également importantes : parlez de votre passion pour un travail, de votre intérêt pour un sujet ou de votre motivation personnelle à exercer exactement ce métier.

Partie principale

La partie principale est l’auto-promotion ou, en d’autres termes, pourquoi êtes-vous la meilleure personne pour pourvoir à ce poste vacant ? Veillez à ne pas simplement réciter votre CV – c’est ennuyeux et ne fournira aucune nouvelle information – après tout, le recruteur l’a déjà examiné.

Faites état des savoir-être que vous apportez et qui sont particulièrement pertinents pour le poste. Quels sont-ils ? Vous trouverez ceux qu’attendent l’entreprise dans l’offre d’emploi. Cependant, il ne s’agit pas ici de simplement les énumérer. Vous ne pouvez convaincre personne avec des phrases telles que “j’ai les capacités pour travailler en le travail, je suis résilient, j’ai le sens des responsabilité et je suis motivé“.

Au lieu de cela, donnez des exemples professionnels ou non qui montrent comment vous avez utilisé vos capacités à travailler en équipe ou qui soulignent votre sens des responsabilités. C’est ainsi que des mots vides deviennent des arguments puissants.

Vous et l’entreprise

Dans la troisième partie de votre lettre de candidature allemande, vous indiquez à l’employeur vos qualifications et vos capacités en rapport avec le poste souhaité. La question implicite est : quelle valeur ajoutée apportez-vous à l’entreprise ? C’est exactement ce que veulent savoir les recruteurs et les employeurs. Un employé qui fait progresser l’équipe et l’ensemble de l’entreprise et les rend plus performants.

Voici des éléments que vous pourriez mentionner, de préférence avec des chiffres concrets et des exemples. Augmentations des ventes, réduction des coûts, projets gérés, clients satisfaits, idées mises en œuvre – décrivez ce que vous avez réalisé. Cependant, lors du choix de vos réalisations, gardez à l’esprit que cela doit également présenter un intérêt pour l’employeur éventuel.

Il est aussi bon d’établir un lien direct entre les réalisations passées et les objectifs futurs. Cela peut être formulé ainsi : “j’aimerais utiliser mon expérience dans le domaine XY pour atteindre l’objectif Z dans votre entreprise.

Fin

Comme la conclusion est lue en dernier, elle reste particulièrement bien en mémoire. Cela signifie pour vous que vous devriez être extrêmement prudent ici encore. Le plus important : renoncer au subjonctif ! Pas de “Ich würde mich freuen…” ; de “Es wäre schön, von Ihnen zu hören…” ou de “Ich wäre Ihnen dankbar, für die Chance…

Ceux qui formulent au subjonctif affaiblissent ce qui a été dit. Ils ne donnent l’impression de ne pas avoir confiance en eux et semblent douter que le spécialiste des ressources humaines les contacte. Vous avez jusqu’ici rédigé un texte dans lequel vous faites état de vos qualités et compétences et dans lequel vous expliquez pourquoi vous êtes le bon choix pour le poste – alors pourquoi ne pas continuer jusqu’à la fin.

Laissez le subjonctif de côté et faites preuve de confiance en vous en proposant un appel à l’action. Par exemple :

  • Ich freue mich auf unser persönliches Gespräch, in dem ich Ihnen gerne mehr von meinen Zielen berichte.
  • Für Fragen stehe ich Ihnen gerne unter der Telefonnummer 01234/567890 zur Verfügung. Ansonsten freue ich mich auf ein persönliches Gespräch.
  • Wenn Sie einen ebenso engagierten wie zuverlässigen Mitarbeiter suchen, freue ich mich auf Ihre Einladung zum Vorstellungsgespräch.