En quoi la recherche d’emploi en Allemagne est-elle différente de la recherche de travail en France ? Beaucoup diront, c’est pareil ! Ils ont raison sur certains points c’est identique, sur d’autres par contre, vous allez vous heurter à une culture différente. Rassurez-vous, dans l’article qui va suivre, nous vous expliquons tout (ou presque) ce qu’il y a savoir quand on veut partir travailler en Allemagne. Voici une stratégie en trois étapes pour trouver un emploi en Allemagne…

Sommaire : voici ce qui vous attend dans cet article

  • Agir au lieu d’attendre !
  • Étape 1 : Déterminez les caractéristiques uniques
  • Étape 2 : Obtenir des informations sur l’employeur
    • Trois choses que les candidats ne devraient pas faire le vendredi
  • Étape 3 : prendre contact
    • Trois attentes qui manipulent votre recherche d’emploi
  • Motivation pour la recherche d’emploi : rester motivé
    • Même les meilleurs demandeurs d’emploi font cette erreur
  • Conseils pour une recherche d’emploi réussie
    • Recherche d’emploi : Conseils pour postuler à un emploi

Agir au lieu d’attendre !

Ceux qui attendent trop longtemps risquent d’être licenciés à un moment donné, car la frustration se reflète inévitablement dans la performance. Ou la frustration devient une véritable dépression.

Ou alors, il explose et le tout se termine par une réaction de court-circuit. Avant d’envisager sérieusement un changement d’emploi, vous devez faire une brève pause et procéder à l’analyse dite du 10/10/10 :

Le terme “analyse du 10/10/10” semble plus compliqué qu’il ne l’est. En fait, voici ce que vous devriez vous demander :

Est-ce que je serai encore en accord avec cette décision dans…

…10 minutes ?

…10 mois ?

…10 ans ?

C’est simple et efficace. Il est normal que nous en ayons marre de temps en temps de notre travail actuel, de nos collègues et de la situation. Mais est-ce qu’un bref moment de colère doit remettre en cause toute votre carrière ?

Une telle décision devrait peut-être être envisagée avec une vision plus large – et c’est précisément ce que ces questions permettent : elles vous ouvrent les yeux et donnent à vos décisions une autre perspective.

Cependant, vous constaterez peut-être aussi qu’il est temps pour vous de partir

Étape 1 : Déterminez les caractéristiques uniques

Avant de commencer à sortir des sentiers battus, de vous remettre en question ou de repartir à zéro, commencez par déterminer vos caractéristiques personnelles. Comme avec un produit, vous devriez pouvoir créer et communiquer votre propre marque plus tard.

C’est seulement à partir de là que votre entourage professionnel prend conscience de ce que vous représentez et de ce que vous pouvez lui apporter à l’avenir. Ces caractéristiques personnelles créent une orientation – pour vous-mêmes et pour les autres.

Bien entendu, pour être convaincantes, elles doivent être adaptées à votre fonction future (souhaitée), à votre secteur d’activité et aux sociétés cibles potentielles. Alors, comment trouver ses caractéristiques uniques ? La meilleure façon pour cela est de suite la check-list suivantes :

Check-list avant de changer d’emploi

  • Enumérer cinq de vos compétences les plus solides
  • Nommer jusqu’à dix traits positifs qui décrivent le mieux votre personnalité
  • Identifier (honnêtement) une à trois de vos plus grandes faiblesses – et dire ce que vous faites pour y remédier
  • Donner trois à cinq arguments solides pour lesquels un employeur devrait vous engager (et personne d’autre)
  • Décrire avec précision (et quantifier) quelle valeur ajoutée vous pouvez offrir à votre nouvel employeur
  • Nommer, décrire et prouver immédiatement trois à cinq de vos succès de l’année écoulée
  • Expliquer précisément pourquoi cherchez-vous un nouvel employeur (et ne restez pas chez l’ancien)
  • Décrire (théoriquement) exactement ce que vous recherchez et justifier en quoi cela vous convient mieux
  • Faire un plaidoyer flamboyant pour vous-même, vos talents et votre propre marque en 60 secondes
  • Enumérer au moins dix stratégies pour trouver un nouvel emploi

Lorsque vous recherchez un emploi, vous devez inévitablement retravailler votre candidature, sa structure et son contenu. Ces articles vous aideront :

Étape 2 : Obtenir des informations sur l’employeur

Dès que vous connaissez vos caractéristiques uniques, vos qualifications, vos arguments de vente, vos souhaits, vos objectifs et vos perspectives, vous pouvez commencer à chercher un emploi, mais à présent de façon beaucoup plus ciblée. Selon votre expérience professionnelle, vous pouvez utiliser ceci, par exemple :

  • Bourses pour l’emploi

En plus des offres d’emploi, vous trouverez également des informations sur les conditions et les perspectives des entreprises qui les proposent – et pourrez sélectionner celles qui vous conviennent. Enfin, les descriptions d’offres d’emploi révèlent également quelque chose sur l’employeur.

  • Les pages “carrière” des entreprises

De nombreuses entreprises proposent des informations spécifiques aux employés potentiels sur leur page d’accueil ou sur les réseaux sociaux. Cela vous permet d’approfondir vos connaissances sur leur culture, leur processus de recrutement, leur besoin, etc. Utilisez les possibilités d’interaction avec l’employeur afin de découvrir tout ce qui vous concerne et d’attirer l’attention sur vous.

  • Annuaires spécifiques par secteur d’activité

Dans ces ouvrages de référence, vous trouverez toutes les sociétés activent dans un secteur donné – et pourrez ensuite commencer à chercher des informations complémentaires.

  • Les organisations professionnelles

Ces institutions permettent également de trouver des noms d’employeurs potentiels – ainsi que davantage d’informations sur les entreprises. Vous pouvez également établir des contacts directs via ces canaux.

  • Services d’orientation professionnelle

Si vous êtes encore étudiant, le service interne d’orientation professionnelle de l’université vous donnera des conseils sur les entreprises qui pourraient convenir à votre candidature. En règle générale, il peut  également vous fournir des personnes de contact capable de répondre à vos questions, car il entretient de bons contacts avec les employeurs.

  • Les agences pour l’emploi

Si vous êtes à la recherche d’un emploi régional, il est idéal de contacter l’agence pour l’emploi de la ville. Les employés de ces agences connaissent les besoins des entreprises.

  • Les articles de presse

Les médias vous fournissent des informations générales sur des entreprises qui vous intéressent. Surtout : une entreprise qui se porte bien à de grande chance de proposer des emplois.

Trois choses que les candidats ne devraient pas faire le vendredi

Même si ce n’est pas vendredi, cela ne fait pas de mal de traiter de choses que vous ne devriez pas faire en tant que candidat ce jour-là. Vous devriez faire ces trois choses un autre jour que le vendredi :

  1. Candidature spontanée par téléphone. Voulez-vous absolument travailler pour cette entreprise ? Génial, dans ce cas oubliez le vendredi pour faire ça. Tout d’abord, les candidatures spontanées par téléphone sont toujours quelque peu borderline et peuvent être facilement invasives (en Allemagne). Et deuxièmement, le vendredi, aucun recruteur n’a le désir, les nerfs et le temps nécessaires pour passer plus de temps à parler à un candidat complètement inconnu.
  2. Recherche d’emploi. De nombreuses entreprises allemandes mettent en ligne de nouvelles offres d’emploi les lundis et jeudis. Si vous avez déjà consulté les différents sites d’emploi jeudi soir, une nouvelle recherche vendredi serait probablement une perte de temps. Au lieu de cela, vous pouvez ensuite vous concentrer sur d’autres sources – pages de carrière, réseaux sociaux, etc.
  3. Avancement du dossier de candidature. Sur certains systèmes de candidature en ligne, les candidats peuvent s’informer eux-mêmes de l’état actuel du processus de recrutement. Évitez le vendredi. La raison : si vous rencontrez un problème ou avez une interrogation suite à la consultation de l’état du processus de recrutement, vous ne pouvez contacter personne pour vous renseigner. Le danger est que vous pensiez à cela tout au long du week-end et que vous n’arriviez pas à passer à autre chose.

Étape 3 : prendre contact

La troisième étape consiste à entrer en contact le plus rapidement possible avec les employés et les (futurs) collègues (ou même le futur patron). Le meilleur moyen d’échanger des idées est de faire appel au plus grand nombre possible de personnes ayant travaillé ou travaillant pour l’entreprise de vos rêves.

Vous pouvez ainsi regarder dans les coulisses et déterminer dans quelle mesure vos attentes y sont satisfaites. Plus vous obtiendrez d’informations sur votre employeur potentiel, plus l’image que vous obtiendrez de votre futur poste sera précise. Les opportunités d’en savoir plus sur la société incluent :

  • les salons de l’emploi

Lors de ces événements, vous pouvez parler directement avec les représentants de l’entreprise. Non seulement vous découvrirez ce que l’entreprise a à vous offrir, mais vous pourrez également clarifier vos chances d’y entrer et vérifier si vos attentes seront comblées. D’ailleurs, vous devriez également prêter attention aux sous-entendus dans les déclarations du recruteur.

  • Réseaux sociaux

Des sites tels que Linkedin ou Xing (très populaire en Allemagne) vous offrent la possibilité de rechercher et de contacter des employés anciens ou actuels d’entreprises intéressantes et de les interroger sur les conditions de travail et les opportunités d’évolution. Parce que la discussion reste privée, un échange ouvert et honnête est possible.

  • Réseaux d’anciens élèves (alumni)

Si vous avez étudié, vous pouvez utiliser les contacts des anciens élèves. En règle générale, les diplômés de votre université sont heureux de fournir des informations sur leurs employeurs actuels.

  • Anciens collègues

Peut-être qu’un de vos anciens collègues travaille dans l’entreprise qui vous intéresse ? S’il vous apprécie, vous recevrez des réponses ouvertes et honnêtes. Il peut peut-être également vous aider à rentrer dans l’entreprise en disant du bien de vous.

  • Entretien d’embauche

Les entretiens d’embauche sont le dernier obstacle avant l’embauche, mais ils aident toujours à préciser si les attentes sont satisfaites. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours y mettre court, même si l’employeur avait l’intention de retenir votre profil.

Trois attentes qui ne vous rendront pas service dans votre recherche d’emploi

Bien entendu, chaque candidat a des attentes différentes en matière de recherche d’emploi – certaines positives, d’autres négatives. Les trois attentes suivantes appartiennent définitivement à la deuxième catégorie et ne vous rendront pas service dans votre recherche d’emploi.

  1. Ce doit être le job parfait. Le job de vos rêves est sans aucun doute un objectif à atteindre. Mais vous savez aussi que le job parfait n’existe pas. La recherche d’un emploi comprend aussi la capacité qu’à un candidat à faire des compromis. . Important : vous devez savoir exactement dans quels domaines vous êtes prêt à faire des compromis et dans quels domaines vous n’en ferez pas. Ce n’est qu’alors que vous pourrez choisir un emploi.
  2. Ça, j’y arrive les doigts dans le nez. Que vous soyez bon, expérimenté et compétent, ne présumez jamais que vous réussirez un entretien d’embauche et un processus de sélection sans vous êtes préparé au préalable. Une préparation minutieuse est requise. Et si vous semblez trop détendu durant l’entretien, cela peut rapidement donner l’impression que vous n’êtes pas intéressé pour le poste. Evitez donc d’en arriver là.
  3. Ils m’ont invité pour une entrevue, alors ils veulent aussi m’engager. Les candidats particulièrement jeunes ont souvent tendance à penser qu’une invitation à un entretien mène presque automatiquement à l’embauche. C’est bien loin d’être le cas. L’entretien d’embauche est important, mais premièrement, il peut mal tourner et deuxièmement, ce n’est pas une fin en soi. Une fois recruté, vous devez passer la période d’essai avec succès. C’est seulement une fois toutes ces étapes franchises que vous pouvez crier victoire.

Recherche d’emploi en Allemagne : voici comment rester motivé

La recherche d’emploi et l’envoi de candidatures peuvent constituer un véritable fardeau à long terme. Au début, la plupart des demandeurs d’emploi sont très motivés, mais après des semaines et des mois, cette motivation s’estompe et laisse place à la résignation et à la déception. Ce n’est pas une honte si la recherche d’emploi prend un peu plus de temps que prévu.

Après tout, les entreprises aiment prendre leur temps pour répondre aux candidatures. Ces cinq moyens vous aident à rester motivé tout en recherchant un emploi.

  1. Cherchez des personnes dans la même situation. À long terme, il peut être déprimant de chercher un emploi seul. Rejoignez d’autres chercheurs d’emploi – par exemple dans des forums. Il est optimal que les membres du groupe appartiennent à la même branche que celle que vous ciblez, mais vivent dans une zone géographique étendue. L’avantage est que tous connaissent la branche mais ils ne se font pas concurrence les uns, les autres.
  2. Évitez le contact avec les personnes négatives. C’est une mesure difficile mais les gens qui vous répètent constamment à quel point la situation sur le marché du travail est mauvaise ne vous sont pas utiles dans votre recherche d’emploi. Aussi importantes que ces personnes puissent vous paraître, elles entravent malheureusement votre recherche d’emploi en Allemagne.
  3. Trouvez-vous une tâche qui vous occupe l’esprit. Que ce soit passe-temps ou du bénévolat. Trouvez-vous une occupation qui n’a rien à voir avec la recherche d’emploi en Allemagne et qui vous permet de vider votre esprit.
  4. Obtenez le soutien de votre famille. Quoi que vous fassiez, assurez-vous que votre famille est derrière vous. Discutez de votre projet avec votre partenaire et planifiez ensemble. Sans ce soutien, votre motivation ne durera pas longtemps.
  5. Fixer des objectifs clairs. Combien de candidatures voulez-vous écrire aujourd’hui ? Quelles entreprises devez-vous encore contacter cette semaine ? Fixez des objectifs clairs que vous pouvez atteindre et que vous rayez lorsqu’ils sont atteints. Cela motive énormément.

Même les meilleurs font cette erreur lorsqu’ils cherchent un emploi

Imaginez, vous trouvez un emploi qui vous convient à la perfection. Vous mettez toute votre passion dans la candidature et vous vous imaginez ensuite dans le poste. Puisque l’emploi est absolument parfait, vous ne voyez pas non plus le sens de postuler à d’autres offres…

C’est une grosse erreur !

Bien sûr, candidater est fastidieux et ennuyeux. Mais vous devez savoir que la lettre de motivation n’est que la première étape d’un long cheminement vers l’emploi de rêve.

Souvent, les offres d’emploi ne sont publiées que parce que la loi l’oblige et il existe peut-être déjà un candidat en interne.

Nous connaissons un cas dans lequel le candidat a attendu près de trois mois la décision finale de recrutement basée sur un engagement de travail oral – pour qu’il apprenne finalement que sa candidature n’a pas été retenue. Près de trois mois au cours desquels il avait arrêté ses recherches. Un temps précieux qu’il a “gaspillé”.

Voici deux raisons pour lesquelles vous ne devriez pas tout parier sur un seul cheval (une seule offre) :

  1. Il peut toujours y avoir quelque chose de mieux. Vous vous retrouvez avec chaque candidature sur le radar d’un autre employeur. Même si, au bout du compte, vous retenez une offre d’emploi : vous ne pouvez pas savoir à l’avance si plus tard vous serez recontacté à la suite d’une de vos candidatures par un recruteur que vous avez convaincu – vous donnant finalement la meilleure position de négociation.
  2. Une fois votre candidature envoyée, vous abandonnez le contrôle. Ce que signifie que c’est l’employeur potentiel décide de votre avenir. Le meilleur qui puisse vous arriver est de devoir choisir entre plusieurs offres d’emploi.

En bref, acceptez de recevoir des réponses négatives, mais minimisez également le risque de chômage de longue durée – et continuez encore et TOUJOURS à candidater.

Conseils pour une recherche d’emploi en Allemagne réussie

Maintenant, vous possédez déjà beaucoup de connaissances en matière de recherche d’emploi en Allemagne et pouvez commencer votre recherche d’une manière réfléchie, ciblée et organisée. Pour que votre projet soit réellement couronné de succès à la fin et que vous obteniez la promesse d’un nouvel emploi, nous avons rassemblé de nombreux conseils pour vous aider.

  • Profitez de toutes les possibilités

Vous avez alors les meilleures chances de réussir votre recherche d’emploi si vous avez une stratégie large de candidature et que vous utilisez réellement les nombreuses possibilités qui s’offrent à vous. Bien que vous puissiez vous contenter de rechercher uniquement des employeurs et des offres d’emploi sur une seule plateforme, puis d’envoyer des candidatures, cette façon de procéder vous limite vous-mêmes ainsi que votre recherche d’emploi en Allemagne.

Plus vous utilisez des moyens différents pour trouver un emploi, plus vite vous pourrez trouver les postes et les entreprises qui vous conviennent. Jetez un coup d’œil aux salons de l’emploi, créez un profil en ligne et un CV numérique qu’un recruteur potentiel pourra consulter, ou gardez les yeux et les oreilles ouverts.

  • Construire un réseau et des contacts

Ce conseil est souvent prêché mais rarement appliqué. Il est non seulement valable pour celui qui travaille, mais aussi et surtout pour celui qui recherche un emploi. Des contacts et un bon réseau peuvent être des facteurs importants pouvant influer sur le succès. Par exemple, vous avez peut-être déjà des contacts avec les entreprises pour lesquelles vous souhaitez postuler ou vous renseigner sur les offres d’emploi avant même qu’elles ne soient publiées.

Un contact utile peut faire la différence entre une embauche et un refus.

  • Développer un plan de recherche d’emploi

De nombreux candidats se précipitent tout simplement dans la recherche d’un emploi. Ils ont bien un but en tête, mais n’arrivent pas à se représenter le chemin pour y arriver dans la plupart des cas. Ils recherchent des offres, puis déposent candidature, recherchent de nouveau des emplois, mais entre-temps, mettent à jour leur CV, sélectionnent un salon de l’emploi, puis recherchent de nouveau des postes, etc. Tout cela de manière assez confuse et sans organisation.

C’est mieux si vous réfléchissez d’abord au déroulement de votre recherche d’emploi. Il est utile d’avoir un plan structuré que vous pouvez diviser, par exemple, en jours individuels de la semaine. Vous utilisez le lundi pour la recherche d’emploi en Allemagne et vous écrivez des lettres de motivation le mardi. Mercredi, vous essayez d’appeler les entreprises et établissez un premier contact. Le jeudi, vous envoyez votre dossier de candidature.

  • Laissez-vous vous faire aider

Si cela ne fonctionne tout simplement pas avec la recherche d’emploi et que vous recevez un refus après l’autre, il est alors nécessaire que vous changiez quelque chose. Vous pouvez essayer de trouver la solution tout seul en analysant les erreurs possibles, en déterminant s’il manque des qualifications ou ce qui pourrait être optimisé.

Cependant, certains candidats atteignent leurs limites. Avec l’aide d’un professionnel, vous pouvez relancer la recherche d’emploi. Les coachs en recherche d’emploi en Allemagne sont nombreux, il est donc essentiel de procéder à une comparaison approfondie. Les prix et les services peuvent être très différents et le plus important est l’alchimie entre vous et l’expert soit bonne.

  • Ne pas abandonner prématurément

La recherche d’un emploi en Allemagne peut prendre un certain temps, coûter beaucoup de nerfs et vous amener au point où vous souhaitez arrêter. Cependant, si vous doutez de vous-même et ne croyez plus en vos chances de trouver un nouvel emploi, cela se reflétera dans vos candidatures car vos lettres de motivation seront dénuées de confiance en soi.

Non seulement l’optimisme, mais aussi un bon soutien est très important pour persévérer dans la recherche d’emploi en Allemagne. Si votre famille et vos bons amis vous soutiennent, il vous sera plus facile de continuer malgré les obstacles et d’atteindre votre objectif.