Le CV est la pièce maîtresse d’un dossier de candidature. Même si en Allemagne le curriculum vitae se trouve en 2e position après la lettre de motivation dans la Bewerbungsmappe – il est en réalité le 1er document consulté par les recruteurs allemands.

Il y a une bonne raison à cela : le profil du CV – c’est-à-dire l’impression générale de vos compétences et qualifications – indique immédiatement si vous avez tous les atouts et l’expérience nécessaires pour le poste. En outre, le cheminement de carrière d’un candidat peut être rapidement observé dans le curriculum vitae – y compris son parcours de formation continue, ses centres d’intérêt et loisirs. Le facteur décisif est donc que votre CV soit clair et bien structuré et qu’il soit en adéquation avec les attentes mentionnées dans l’offre d’emploi.

Nous recommandons donc le CV antichronologique dans lequel votre poste actuel (ou dernier poste occupé) apparaît en premier. La clarté de votre CV augmente considérablement vos chances d’être invité à un entretien d’embauche.

Dans la suite de cet article, nous vous montrons en détail comment rédiger le CV allemand parfait, comment le construire et quels éléments doit-il impérativement contenir.

Sommaire : voici ce qui vous attend dans cet article

  • Arrangement & position : la place du CV dans le dossier de candidature (Bewerbungsmappe en allemand)
  • Structure et contenu : quels éléments doivent apparaître dans un CV allemand ?
    • Persönliche Daten und Angaben (Informations personnelles)
    • ​Angestrebte Position (Position visée)​
    • Beruflicher Werdegang (Expérience professionnelle)
    • Studium / Ausbildung / Schule (Formation)
    • Besondere Kenntnisse (Compétences)
    • Interessen & Hobbys (Centres d’intérêt)
    • Ort, Datum & Unterchrift (Lieu, date & signature)
  • Optimisez votre CV allemand : voici ce qu’attendent particulièrement les recruteurs en Allemagne
    • Informations personnelles : ai-je la possibilité de mentir ?
    • Oublis dans le CV : ces erreurs peuvent vous coûter cher !
  • Mise en forme : structure et présentation du curriculum vitae
    • Conseils de design

Arrangement & position : la place du CV dans le dossier de candidature (Bewerbungsmappe)

Peu importe pour quel job ou emplois vous postulez que ce soit après vos études ou après votre formation, que ce soit à Hambourg, Cologne, Berlin ou Munich, que ce soit une candidature hors-ligne ou en ligne : vous avez toujours besoin de faire un CV pour cela.

Cependant, le CV n’est pas placé en 1er dans la Bewerbungsmappe. Cette place est réservée à la lettre de motivation.

Mais ne vous laissez pas duper par cette position “secondaire” du curriculum vitae dans le dossier de candidature. Ce serait une grande erreur que de sous-estimer son importance simplement parce qu’il n’est pas positionné en 1er de la Bewerbungsmappe. En Allemagne (tout comme en France d’ailleurs), le CV est essentiel et donne au recruteur une première impression de la qualité de votre candidature – peu importe que vous postuliez à un job ou un emploi !

Structure et contenu : quels éléments doivent apparaître dans un CV allemand ?

Créer un CV allemand vraiment bon et professionnel n’est pas sorcier. Nous allons vous expliquer comment créer un CV convaincant pour toutes les professions et tous les emplois.

Le CV allemand (tabellarische Lebenslauf) comprend 5 blocs :

  • Persönliche Angaben (Informations personnelles)
    (Prénom Nom, date de naissance et lieu de naissance, adresse complète, numéro de téléphone, adresse e-mail et photo de candidature)
  • Beruflicher Werdegang (Expériences professionnelles)

    • (Beruf, Jobs, Erfahrungen, Positionen, Ausbildung, Praktika)
    • (Métier, emplois, expériences, postes, formation, stages)
  • Besondere Kenntnisse (Compétences)
    • (Weiterbildungen, Zertifikate, Fremdsprachen, EDV, PC-Kenntnisse, Führerschein, Auszeichnungen, etc.)
    • (Formation continue, certificats, langues étrangères, informatique, permis de conduire, récompenses, etc.)
  • Interessen (Centres d’intérêt)
    • (Hobbys, Ehrenämter, Projekte)
    • (Hobbys, bénévolat, projets)
  • Lieu, date et signature

Bien sûr, vous pouvez compléter certaines des rubriques que vous voulez mettre en avant – et vous démarquer plus clairement des autres candidats.

Pour mieux visualiser cela, téléchargez ici un exemple de CV allemand.

Comment indiquer les dates dans le CV allemand ?

Toutes ces informations (notamment celles sur votre expérience professionnelle) doivent être soigneusement répertoriées. Le mois et l’année suffisent généralement. Par exemple :

06/2003 – 06/2006 Formation de banquier au Crédit Agricole Centre France – Clermont-Ferrand

Pour éviter les trous, les mois doivent se suivre sans qu’il n’y ait de coupure. C’est à partir du moment où il y a un trou de plus de trois mois entre deux emplois que cela devient problématique. Cette période de 3 mois est considérée par les recruteurs allemands comme une phase de recherche d’emploi ou de réorientation (voir modèle) :

Pour chaque poste, vous pouvez (et devriez) vous concentrer sur ce que vous faites (ou avez fait) et laisser de côté les informations non pertinentes. Si malgré tout, votre CV comporte un trou de plus de 3 mois, pas d’inquiétude ! Vous devrez pouvoir l’expliquer de manière convaincante plus tard au moment de l’entretien.

Mais revenons-en à notre CV allemand : en effet, il y a quelques règles de bon sens à suivre…

Persönliche Daten und Angaben (Informations personnelles)

Vos informations personnelles doivent TOUJOURS figurer dans l’en-tête du CV. Le terme “Lebenslauf” et votre nom complet (Prénom Nom) devraient être écrits en gras et en grand.

La photo n’est plus obligatoire en Allemagne, c’est un ajout volontaire depuis l’entrée en vigueur de la loi générale sur l’égalité de traitement (Allgemeinen Gleichbehandlungsgesetzes). C’est donc à vous de choisir si vous l’ajoutez ou non à votre CV. Nous vous recommandons cependant de le faire. Des sondages en Allemagne révèlent qu’en réalité les employeurs veulent toujours une photo de candidature car elle “complète” le profil d’un candidat.

Aujourd’hui, les informations personnelles telles que la nationalité, l’état civil (célibataire, marié, divorcé) ou la religion ne doivent normalement plus obligatoirement figurer dans le CV allemand. Ces données sont un facteur de discrimination au regard du AGG et sont donc optionnelles.

Si vous fournissez ces informations (car elles sont un atout dans votre candidature), assurez-vous de vous en tenir à la vérité (voir le chapitre : “Informations sur le curriculum vitae : puis-je mentir ?”). Quiconque fait ici de fausses déclarations risque un licenciement – ou du moins une dégradation sévère de la relation de travail et de la confiance en sa personne.

Les contradictions dans un CV entraînent généralement un recalage de la candidature.

​Angestrebte Position (Position visée)​

C’est un petit truc qui a aidé de nombreux candidats à se démarquer de la masse : indiquez le poste visé (reprenez la dénomination utilisée dans l’annonce) – avant que la section “Berufliche Werdegang” ne commence !

Non seulement vous soulignez subtilement votre ambition et votre détermination, mais vous montrez également que CV a été écrit uniquement pour cet employeur et uniquement pour ce poste précis. Donc pas d’envoi de candidature en masse ! C’est ce que tout recruteur aime voir.

Beruflicher Werdegang (Expérience professionnelle)

En Allemagne, la pertinence de votre CV est principalement jugée via la rubrique beruflicher Werdegang (l’expérience professionnelle est très importante). Le CV tabulaire convient particulièrement pour cela : indication de temps à gauche, poste et tâches effectuées à droite. Pas de longue phrase. Des mots-clés significatifs et des spécifications courtes suffisent. Concentrez-vous sur l’essentiel ! Un CV est un simple recueil de faits, pour le reste il y a la lettre de motivation.

Il y a quelques petites astuces pour présenter votre expérience de travail et vos emplois antérieurs de manière claire, attrayante et significative. Afin de mieux comprendre cela, il est nécessaire de vous mettre brièvement à la place du lecteur, c’est-à-dire du recruteur : que veut voir un employeur potentiel dans un CV ?

Les recruteurs recherchent trois informations essentielles :

  • Employeur : dans quelles entreprises étiez-vous actif auparavant ? Dans quel secteur d’activité exerçaient-elles ?
  • Description du poste : quelle position avez-vous occupée ?
  • Tâches et réalisations : de quoi étiez-vous responsable et qu’avez-vous fait ?

Vous devriez donc structurer et construire votre rubrique beruflicher Werdegang comme ceci :

Employeur

Toujours indiquer le nom complet de l’entreprise, donc pas BMW” mais “BMW AG”.

Également écrire l’endroit où l’entreprise a son siège ou – si différent – le siège de la filiale dans laquelle vous avez travaillé. Par exemple : “BMW AG, Werk Leipzig”.

Description du poste

Formulez aussi précisément que possible la fonction que vous avez occupée dans l’entreprise. Dans de plus en plus d’entreprises les postes ont des intitulés en anglais. Cependant, tous les recruteurs ne comprennent pas cette langue. Dans ce cas, il est recommandé de traduire le titre en allemand. Donc au lieu de Head of Marketing, mieux vaut indiquer Marketingleiter.

Si le terme ne peut pas être traduit, vous pouvez ajouter une petite description supplémentaire entre parenthèses. À côté de Transport Manager est alors indiqué entre parenthèses (Organisation von Transporten).

Aufgaben und Erfolge (Tâches et réalisations)

Encore plus important que les tâches qui vous ont été confiées, ce sont les réalisations et succès qui ont marqué votre poste. S’il vous plaît ne faites pas simplement la liste de vos tâches ici. Ce n’est très pas convaincant. Plus important encore, quels avantages vous avez apportés à votre employeur. Il s’agit donc de vos réalisations et des résultats de votre travail.

Voici à quoi cela pourrait ressembler dans un CV :

Marketingleiter
BMW
AG, Werk Leipzig
Verantwortlich für Marketing und Kommunikation, 20 Mitarbeiter

    • Aufbau der neuen Kommunikationskampagne „Das Auto der Zukunft“
    • Performance-Analysen aller Marketingmaßnahmen
    • Konzeption, Planung, Organisation und Koordination von digitalen Marketingstrategien
    • Kostenreduzierung um 50 %

Rédiger un CV : nos conseils

Avant de commencer à rédiger votre CV, préparez toutes les données concernant vos emplois précédents pour vous épargner ce travail de recherche au moment de la rédaction. En outre, vous devriez commencer à recueillir toutes les informations que vous pouvez trouver sur le poste auquel vous postulez.

Commencez par vous demander ce que l’employeur attend des candidats. Regardez attentivement l’offre d’emploi, quelles compétences sont obligatoires, facultatives puis recherchez et identifiez les mots-clés importants. Vous pouvez en plus de cela faire une recherche sur les réseaux sociaux et sur la page d’accueil de la société.

Les informations que vous collectez sont très utiles pour la rédaction de votre curriculum vitae car elles vous donnent un aperçu du contenu sur lequel vous devriez vous concentrer. Cela vous donne également une meilleure image de l’employeur et vous aide à mieux répondre à ses attentes. Maintenant, passez en revue chacun des points que comporte votre CV – et travaillez toujours méticuleusement afin de ne faire aucune erreur d’inattention.

Studium / Ausbildung / Schule (Formation)

La rubrique “Ausbildung” regroupe votre parcours scolaire et universitaire (école secondaire et université) avec le diplôme obtenu et la note (téléchargez ici notre traducteur de notes français > allemand).

Plus vous êtes âgé et plus c’est votre expérience professionnelle qui prend le relais, donc moins la rubrique “Ausbildung” est détaillée. Les recruteurs n’ont pas forcément envie de savoir dans quel collège un manager de 40 ans a obtenu son brevet des collèges. Vous pouvez donc vous arrêter au baccalauréat : “09/1975 – 05/1984: Lycée La Fayette, Abiturnote : 2,0”. Voire ne mentionner que votre parcours universitaire.

Pour que chaque information corresponde au reste du CV, il est nécessaire que vous incluiez les dates (voir ci-dessus) et que vous conserviez bien l’ordre antichronologique. Cela signifie que vous mentionnez d’abords votre plus haut diplôme puis vous remontez jusqu’au baccalauréat ou CAP, le cas échéant.

Besondere Kenntnisse (Compétences)

Cette rubrique est généralement divisée en sous-catégories incluant vos stages, formations continues, qualifications supplémentaires, expériences à l’international, récompenses, bourses et publications. Ne listez pas ici simplement tout ce qui vous vient à l’esprit, mais montrez plutôt ce que vous apportez de plus à l’entreprise… C’est ici que vous pouvez vous distinguer de la masse.

Lorsque vous rédigez votre CV, assurez-vous de ne mettre en évidence que les points particulièrement adaptés au poste et qui offrent une valeur ajoutée. Par exemple, si vous postulez à un emploi de rédacteur, vous pouvez indiquer que vous maîtrisez Word ou WordPress ou même que vous avez remporté un concours d’écriture. En revanche, un certificat de cuisine méditerranéenne n’intéresse personne (à moins que vous ne soyez rédacteur de recettes de cuisine). Alors tout ce qui n’est pas intéressant et en relation avec le poste pour lequel vous candidatez devrait être écarté. Plus ces expériences ou ce savoir-faire sont anciens, plus ils deviennent obsolètes pour le recruteur.

Encore une fois, faites attention à l’ordre (le plus important en premier) et la clarté. Qualitatif plutôt que quantitatif.

Interessen & Hobbys (Centres d’intérêt)

Les intérêts personnels ou même les loisirs sont souvent sous-estimés. L’indication des loisirs dans le CV n’influence que rarement le processus de sélection. Mais plus l’image d’un candidat est complète, meilleure est l’impression générale.

Faites ressortir vos points forts : celui qui dirige une association, prouve déjà ses compétences en leadership, son pouvoir d’organisation et son travail d’équipe. Il en va de même pour des sports tels que le football, le volley-ball ou le hockey. Ils révèlent votre capacité à travailler en équipe. Par contre, cela devient problématique lorsqu’il s’agit de sports à risque ou tend à être des activités pratiquées en solo. Vous devriez plutôt les laisser de côté.

Ort, Datum & Unterchrift (Lieu, date & signature)

Dans le CV allemand, il est courant de mentionner le lieu, la date et de signer (indiquer plutôt votre Prénom et Nom que votre signature qui pourrait être copiée et utilisée à votre insu) Cela souligne que les informations qu’il contient sont vraies.

Un exemple :

Berlin, 23. Dezember 2018
SIGNATURE

Optimisez votre CV allemand : voici les 4 points auxquels les recruteurs font particulièrement attention !

Les chargés de recrutement doivent parfois parcourir des centaines de dossiers de candidature, lire et trier les candidats qui conviennent. En Allemagne (comme en France), ils consacrent en moyenne quatre minutes par candidature.

Ce n’est pas beaucoup. Il est d’autant plus important de ne pas commettre d’erreurs aux moments critiques et d’optimiser le CV en tenant compte du fait que le recruteur va le lire très rapidement. Voici ce que veulent absolument les recruteurs allemands dans un CV :

N°1 · Une structure claire

Lorsque les chargés de ressources humaines lisent un CV, ils veulent qu’il soit conçu simplement. Réduisez donc les effets de style et les excès d’originalité. Un coup d’œil doit suffire pour avoir accès à toutes les informations importantes de votre CV. C’est un point très important.

N°2 · Pas de contradictions

Le curriculum vitae et la lettre de motivation sont certes des documents individuels, mais ils doivent être en cohérence l’un avec l’autre. Les éléments essentiels de votre profil devraient donc coïncider et se compléter. Les contradictions sont un tabou absolu. Toute personne qui soulève des doutes sur sa crédibilité risque un refus immédiat de sa candidature.

N°3 · Compétences de base appropriées

Pour chaque travail souhaité, il y a ce qu’on appelle les compétences obligatoires et facultatives. Si une formation ou diplôme spécifiques sont clairement requis dans l’offre d’emploi, veillez à l’indiquer dans votre CV. En utilisant les mêmes dénominations que dans l’offre. Certains robots (algorithmes) prennent déjà en charge la présélection et regardent notamment cet aspect. Les ordinateurs ne sont que des machines stupides qui, obstinément, font attention à la présence de certains termes clés. Si cela ne correspond pas exactement, les candidats sont immédiatement recalés. Nous ne voulons pas ça.

N°4 · Mise en forme du dossier de candidature

Une enquête réalisée par le Centre d’éducation économique de l’Université de la Ruhr à Bochum a révélé que pour environ les deux tiers des chargés de ressources humaines allemands (66,4 %) l’apparence (la mise en forme) de la lettre de motivation et du CV était un critère de sélection important. Par exemple, 65,4 % d’entre eux préfèrent curriculum vitae à l’américaine – donc l’inverse de l’ordre chronologique et le dernier poste occupé en premier. De plus, (72 %) des répondants veulent voir apparaître des points clés correspondant aux tâches et aux réussites professionnelles les plus importantes.

Les recruteurs rechercheront également d’éventuels trous ou pause dans votre parcours professionnel / scolaire. Rien n’attire autant l’attention d’un chargé de recrutement que des périodes d’inactivité entre deux postes. En fin de compte, tout dépend du type de trous dans votre CV et de la manière dont vous les argumentez.

Informations personnelles : ai-je la possibilité de mentir ?

Pour faire court : Non.

Des informations mensongères dans une candidature, en particulier dans le CV peuvent conduire – même après la période d’essai, à un licenciement sans préavis en Allemagne. Voire des années après avoir pris votre poste.

Les faux certificats ou les titres académiques achetés ne sont pas des infractions triviales ou de petits mensonges, mais clairement une fraude. Cela peut aller jusqu’à des accusations de tentatives de falsification de documents. Dans le pire des cas, cela peut se terminer au tribunal civil. Donc, vous devriez éviter d’agir ainsi.

Cependant, il est possible d’arranger un peu la réalité dans un CV :

  • Vous n’avez, par exemple, pas besoin de mentionner les maladies chroniques qui n’ont aucune influence sur le poste visé.
  • Vous pouvez également vous présenter sous un meilleur jour en mettant habilement en avant – à l’aide de chiffres, vos succès précédents.

Vous n’étiez-vous pas le numéro 1 dans votre travail ? Alors, vous déclarez que vous étiez dans le top 5 de la société. Si vous n’avez pas travaillé pour le leader du marché, utilisez des comparaisons similaires comme “l’une des trois plus grandes entreprises du secteur“. Tout cela est légal.

Oublis dans le CV : ces erreurs peuvent vous coûter cher !

La plus grande erreur que les candidats puissent commettre dans le CV est de sous-estimer son importance. Un CV banal et envoyé à la chaîne, avec des fautes de frappe ou d’orthographe, des noms de société erronés – de telles erreurs éliminent directement les candidats. Mais vous devriez aussi éviter les choses suivantes – malheureusement encore fréquentes :

Erreur de contenu

  • Trop peu d’informations concrètes sur les activités et les métiers passés
  • Manque de preuves des connaissances répertoriées
  • Succès sans chiffres ni exemples
  • Compétences linguistiques irréalistes
  • Informations inintéressantes (un trentenaire qui mentionne encore son parcours scolaire)
  • Loisirs inappropriés

Erreur de mise en page et de conception

  • Trop d’effets de style
  • Faible lisibilité
  • Trop de texte dans les descriptions de poste
  • Rupture de style entre la lettre de motivation et le CV
  • Photo de candidature trop ancienne

Si vous évitez ces erreurs, vous êtes sur la bonne voie :). Mais il y a encore une chose importante dont nous aimerions vous parler. Comme dit précédemment, les recruteurs allemands accordent une grande importance à la mise en forme du CV (disposition et structure). Nous allons voir maintenant comment les satisfaire…

Mise en forme : structure et présentation du curriculum vitae

Le principe le plus important pour la mise en page du CV est le suivant : la forme suit la fonction. En d’autres termes, la clarté et l’expressivité sont plus importantes qu’un design original.

Idéalement, vous scindez votre document en un tableau avec des sections (dans Word, vous pouvez même rendre les lignes invisibles ultérieurement, mais la structure sera préservée). Les titres de chaque section (“Beruflicher Werdegang”, “Ausbildung”) peuvent être écrits deux tailles de plus que le reste du texte et être en gras. Tout devient alors plus clair.

Mais pour le rendre cohérent et “unifié”, vous devez formater toutes les sections et tous les blocs de la même manière. Cela veut dire :

  • Les titres ont la même police et la même taille de police.
  • Les dates sont toujours à gauche et ont le même format (par exemple 06/2018 – 09/2018).
  • La description des postes est à droite – toujours à la même distance des dates.

Conseils de design

La simplicité – c’est l’alpha et l’oméga de la mise en page et c’est encore plus valable pour un document aussi factuel que le curriculum vitae.

N’en faites pas trop avec des mots en italique, gras, souligné ou coloré. Les effets de style sont réduits à leur minimum (cela s’applique également aux lettres de motivation !). Vous devriez éviter de combiner plusieurs faits saillants (par exemple gras et souligné).

Voici ce que vous devez retenir pour la conception de votre CV allemand :

  • Polices : utilisez au maximum deux polices dans le CV – par exemple, une police “sans serif” telle que Arial pour les titres et une avec “empattements” (serif) comme Times New Roman pour le corps de texte… Cela est valable également pour la lettre de motivation.
  • Tailles de police : bien entendu, ce qui vient d’être dit s’applique également aux tailles de police utilisées. La plus grande taille (par exemple 15 points) doit être réservée exclusivement à votre nom complet et au terme “Lebenslauf”. Les autres titres sont alors en 13 points, alors que le texte en 11. Bien sûr, vous pouvez modifier les tailles mais veillez à respecter les proportions.
  • Couleurs : soyez économe en couleurs. Surtout lors si vous postulez dans des secteurs d’activité conservateurs. Un CV allemand ne doit pas avoir plus d’une couleur d’accompagnement (en plus du noir et blanc). Une astuce consiste à choisir la couleur qui correspond à l’entreprise et au poste – par exemple, prendre la couleur du logo de la société visée. Vous signalez subtilement votre appartenance (future).

Malgré toutes ses règles, vous avez suffisamment d’opportunités pour laisser votre créativité et votre individualité donner une touche personnelle à votre CV. Alors s’il vous plaît montrer votre talent et expérimentez les options qui s’offrent à vous. Tant que votre CV reste clair, informatif, pertinent et simple vous êtes sur la bonne voie…

Aurions-nous oublié quelque chose ? Quelle est votre expérience dans la création d’un CV allemand ? Quels conseils souhaiteriez-vous partager ?

Le guide ultime pour un CV allemand parfait !
5 (100%) 1 vote