Différences entre Français et Allemands au travail

Cet article est un extrait de mon e-book Réussir votre expatriation en Allemagne.

Aujourd’hui, la frontière physique entre l’Allemagne et la France a presque disparu. Aller en Allemagne n’a quasiment plus rien d’extraordinaire. Pourtant, c’est un autre pays, un autre langue, une autre culture.

La vie quotidienne des employés Français et Allemands

La journée de travail

Tout d’abord, mes expériences professionnelles en Allemagne me permettent de vous dire que la journée de travail des Français et des Allemands est diamétralement opposée.

De manière générale, les Français se mettent au travail lentement, pour atteindre progressivement leur capacité optimale dans l’après-midi et peuvent rester à leur poste jusque tard dans la journée. Je comparerai les Français à un moteur diesel (ne soyez pas vexés ! 🙂 ). En revanche, les Allemands atteignent rapidement leur niveau de croisière qui décroît lentement jusque dans l’après-midi. Ils sont assimilables à un moteur essence (cela ne veut pas dire qu’ils sont plus efficaces).

En ce qui concerne la pause déjeuner, il existe là encore de grosses différences. En France, la coutume veut qu’elle dure au minimum une heure. Même si cette dernière a tendance à s’amenuiser au fil du temps pour atteindre une demi-heure (c’est bien dommage). Côté Allemand, ladite pause doit être la plus brève possible, permettant de quitter le travail plus tôt et à l’heure prévue.

Enfin, le repas se doit d’être avant tout convivial pour les Français et être pris à heures régulières. Pour les Allemands, l’heure des repas est généralement plus variable.

L’éthique du travail

  • Le formalisme allemand

Les Allemands sont très stricts sur les règles à respecter : que cela concerne la courtoisie, le comportement à avoir dans un bureau, etc. Nous pouvons parler de formalisme allemand quand il s’agit d’évoquer le monde du travail. Veillez donc à être polis avec tous les employés que vous croiserez le matin en arrivant au travail, dans ce pays où chacun connaît son statut, ses droits et attend d’être traité à égalité avec ses homologues.

En France, en revanche, je retrouve beaucoup moins ce formalisme (à ne pas confondre avec le respect de la hiérarchie)

  • Le rapport au pouvoir

Différent entre nos deux pays, la plus grosse variation concerne « le pouvoir intellectuel ». Ainsi, pour être dirigeant d’une entreprise allemande, il est souhaitable de posséder un « Doktorgrad » c’est-à-dire un diplôme de docteur. En effet, l’Allemagne compte un grand nombre de dirigeants de sociétés ayant un titre de « Doktor ». En France, le pouvoir est plutôt exercé par une “élite” formée dans des écoles spécifiques. Cette particularité est typiquement française. L’Allemagne a pour avantage d’être plus égalitaire dans l’accession au pouvoir du moment que l’on est en mesure de prouver ses capacités intellectuelles.

La deuxième dissimilitude est, qu’en Allemagne, le pouvoir est très rarement démontré de manière ostentatoire. Pour eux, pouvoir, position sociale, succès, doivent être exploités avec réserve et modération.

 

Différences de communication entre employés Français et Allemands

Le comportement spatial allemand

En Allemagne, l’espace vital appelé « Lebensraum » revêt un caractère essentiel, sacré et sa population devient anxieuse lorsqu’elle a le sentiment que son domaine est menacé.

Par ailleurs, la distance interpersonnelle est supérieure chez Allemands. Cela signifie que le contact physique – le toucher, prendre dans ses bras, embrasser – est évité. De manière générale, les Allemands « gardent leurs distances ». Nous retrouvons d’ailleurs cette caractéristique dans la manière dont sont construits leurs lits, qui ne sont que des lits jumeaux.

Lors de mes premiers mois en Allemagne, j’avais tendance à penser qu’ils étaient froids, réservés, hostiles. De plus, les expressions faciales sont généralement moins prononcées chez les Allemands, les gestes plus rares et de moindre ampleur. Le contact visuel est direct et soutenu. Autant vous dire que c’est déconcertant, surtout lorsque l’on vient du Sud de la France où les gens communiquent complètement différemment.

 

Le style de communication des Allemands

Le style de communication des Allemands diffère de celui des Français concernant l’alternance de prise de parole. J’ai été très surpris les premiers temps d’observer que les Allemands ne se coupaient pas la parole lorsqu’ils parlaient entre eux. L’explication vient du fait que lorsqu’ils parlent, ils placent le verbe ou la particule verbale la plus significative en fin de phrase. Chacun des protagonistes participant à la conversation doit donc attendre que l’orateur ait fini sa phrase pour en connaître le sens et pouvoir répondre.

Par ailleurs, en Allemagne, lorsqu’une réunion se termine, il est toujours bon de répéter l’objet de la conversation qui vient de se terminer et les résultats atteints.

Les règles à connaître pour travailler en Allemagne

Au téléphone

Observez bien le protocole suivi par les Allemands. Ils sont habitués à ce que le combiné soit immédiatement décroché (dès les deux ou trois premières sonneries) lorsqu’ils téléphonent et à ce que la personne qui décroche se présente.

Exemple allemand: dring, dring, dring, « Frau Keyser ».

Exemple français: dring, dring, dring, « Âllo! ».

Certes, aujourd’hui en France, lorsque nous nous trouvons sur notre lieu de travail, il devient de plus en plus fréquent de répondre en s’annonçant. Toutefois, dans la sphère privée, seuls quelques Français se présentent à leur interlocuteur au téléphone. Ainsi, en Allemagne, vous n’entendrez jamais quelqu’un répondre par « Âllo ! » que ce soit dans le cadre professionnel ou personnel.

Les cinq règles essentielles

En Allemagne, il y a cinq règles essentielles auxquelles vous ne pouvez pas déroger, elles sont incontournables. En France, par contre, si vous ne les respectez pas, personne ne s’en indignera.

Les voici :

  1. Si possible, répondez le jour même à tout e-mail ;
  2. Si c’est impossible, informez votre interlocuteur en lui précisant à quel moment vous serez en mesure de lui faire une réponse définitive ;
  3. Veillez à formuler une réponse à toutes les questions posées dans le courrier ou au cours d’un entretien ;
  4. Respectez les délais annoncés ;
  5. Dans le cadre de réunions :
    • Préparez toujours un ordre du jour détaillé (objet de la réunion, lieu où elle se tiendra, heure à laquelle elle débutera et se terminera, points qui seront évoqués, etc.) ;
    • Allez à l’essentiel, entrez directement dans le vif du sujet, soyez direct ;
    • Ponctuez votre discours d’exemples, mais veillez à vous en tenir aux faits et à les expliciter de manière claire et chiffrée.

Vous l’avez compris, les différences entre Français et Allemands au travail restent importantes. Toutefois, vous observerez aussi au cours de votre séjour de l’autre côté du Rhin qu’il y a des éléments sur lesquels nos cultures ne sont pas si éloignées. Je pense même qu’une nouvelle culture est en cours de création : la culture franco-allemande. En tant que bilingue français-allemand, je serais très heureux d’être un de ses premiers ambassadeurs :).

Cet extrait de l’e-book Réussir votre expatriation en Allemagne vous a plu ? Cliquez-ici pour en savoir plus sur le 1er livre numérique qui dévoile les subtilités de la culture allemande.